02 avril 2008

cuisine

Demain mes collègues de l'université viennent déjeuner chez moi, c'est la dernière fois probablement et ils sont tellement adorables que je leur sors le grand jeu: un repas indien digne de ce nom. Au menu poulet Malabar ( non c'est pas du poulet au chewing-gum, c'est une sauce avec pleins d'épices différentes et du lait de coco), curry de poisson à la Kéralaise ( toujours avec du lait de coco, pas mal de piments et d'épices), un sauté de carottes-poivron vert au cumin piment vert et ail, riz basmati, un plat vég. pour Sudha à mi-chemin entre le dal et le mutter-panneer ( tofu, oignons, petits pois lentilles jaunes et épices bien sur), pakoras d'épinards et d'aubergine, salade verte ( c'est pas indien mais c'est bon avec les pakoras) curd ( yaourt maison) et salade de fruits indiens.
J'ai bien avancé aujourd'hui mais j'ai encore à faire demain matin, ça prend un temps fou de faire de la vraie bonne cuisine indienne donc me demandez pas à mon retour de vous faire ça tous les jours. J'aurais sûrement des choses plus intéressantes à faire de mon temps que de faire du lait de coco maison ( 1/2 heure pour en faire 2 verres) Quoique en France on en trouve en boîte...

Posté par cloepardi à 17:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur cuisine

  • A la vie à l'amour...

    Très chère toi...
    Ma toute toute belle...je ne sais pourquoi ce titre mais c'est comme ça.
    Il est 18h45 à Bruxelles et je vais te dire un truc, je viens de passer plus de 3 heures sur ton blog et j'ai "rattrapé le temps perdu"!
    Que de nouvelles,que de récits et que de commentaires. Je te le répète, c'est un vrai plaisir que de découvrir un petit bout de planète à tes côtés.
    J'espère que ton dîner de hier soir était à la hauteur de tes efforts et je tiens à te signaler tout de suite que tu n'y échapperas pas...la prochaine fois que je t'ai sous la main, tu files à la cuisine!
    Dès ton retour de mission "Qui ne tente rien n'a rien...à la vie à l'amour" (si tant est que tu nous reviennes!!!),je te demande la permission de te kidnapper un peu pour rire...autour d'un petit verre de rouge ou d'une bonne bière comme on sait les faire.
    En attendant, je t'embrasse grave à la folie des grandeurs plus grandes que toutes.

    xxx...xxx

    Posté par Camille, 03 avril 2008 à 19:01 | | Répondre
  • hummm

    Tu sais, je sais être simple; je pense pouvoir me contenter d'un seul de ces plats. En échange je te propose un roti de porc à la cocotte avec ses carottes caramélisées accompagné d'un Chateau Pilet 95 (dont certains reconnaitrons la provenance) avec en dessert un crumble pommes/mangues/bananes/dattes/muesli.
    C'est le menu que j'ai cuisiné le week end dernier pour Timothée.
    Comme quoi savoir cuisiner est un atout majeur pour faire plaisir. Je pense qu'on peut remercier Mémé pour ça (et Pépé pour le vin ...)
    Bise

    Posté par Mathilde, 04 avril 2008 à 11:15 | | Répondre
  • et bien maintenant avec deux cuisinières aussi confirmées je vais pouvoir et me régaler et me rouler les pouces mais en attendant je salive déjà

    Posté par MM, 05 avril 2008 à 17:45 | | Répondre
  • Bien d'accord avec Mathilde, la cuisisne c'est un acte d'amour mais attention les filles de ne pas prendre de mauvaises habitudes : le temps de cuisine devrait être partagé fifty-fifty...
    Comment mange-ton de la salade en Inde sans fourchette et sans couteau ? Tes convives Indiens ont-ils appréciés ? J'en conclus que tu as réussi à faire pousser de la salade dans ton jardin malgré la canicule. Bravo. Tu réussis tout, aussi bien le travail intellectuel que manuel. Vraiment une grande, très grande !

    Posté par MM 2, 05 avril 2008 à 19:34 | | Répondre
Nouveau commentaire