06 avril 2008

le jour où je suis montée dans un petit train

Je suis rentrée hier au soir d'un week-end avec le chef du département de Français et Hariprasad à Ooty. Avec Kodaikanal et Munnar, c'est la 3e station d'altitude du Sud de l'inde, la seule où je n'étais pas encore allée.
Les week-end en station d'altitude sont généralement mes préférés: on respire de l'air pur,les températures sont très agréables, et on peut se balader sans suer.
Sauf que là j'étais en week-end avec des indiens, qui n'ont pas du tout la même conception des vacances et de la montagne que moi. Précision: les indiens n'aiment pas marcher donc pour eux passer un week-end à la montagne revient à aller en voiture d'un spot à un autre.
On est donc allés au spot n°1: le sommet le plus haut du Sud de l'inde ( accessible en voiture bien sûr et qui se résume à un parking et à une bordée de marchands). Pas de chance il pleuvait, on a donc mangé des pois-chiches dans la voiture avant de se rendre au jardin botanique, le spot n°2. Là on fait le tour de quelques massifs devant lesquels les couples photographier les mains jointes ( sans sourire) mais pas trop longtemps car marcher c'est fatiguant. Retour à la voiture et départ pour le spot n°3: le lac. Là on m'a proposé au choix le pédalo, le poney, le bateau à moteur ou le petit train. J'ai suggéré marcher autour du lac mais ce n'était pas possible ( pas de sentier ni de partenaire motivé). J'ai donc été obligée d'accepter...le petit train, 5mn dans un sens, 5mn dans l'autre et retour au parking. Waou on s'est bien amusés, maintenant on rentre à l'hôtel.
Le 2e jour j'ai réussi à convaincre Hariprasad d'aller marcher le matin, on a marché 30mn et on s'est arrêtés 2 fois boire du thé dans des échoppes. Ensuite on est allés au spot n°4: un ancien palais du Maharajah de Mysoore reconverti en hôtel 5 étoiles. Donc en fait la visite guidée ressemble plutôt à la visite d'un hôtel 5 étoiles qu'à la visite d'un lieu historique. Mes collègues on étés particulièrement particulièrement attentifs lorsque la "guide" à montré l'écran plat et la douche de la suite royale. C'est ce qu'ils ont préférés de la visite. A un moment Hariprasad m'a posé une question pour laquelle il m'a fallut beaucoup d'efforts pour ne pas rire en lui répondant. Il m'a désigné un radiateur électrique et m'a demandé si c'était un sèche-mains. Quand on a jamais quitté l'inde du Sud, c'est pas tous les jours qu'on voit des radiateurs, il faut l'excuser. Et le jour où j'ai acheté mon premier sari et donc ma première blouse, Sudha a bien rigolé quand je lui ai demandé si les agrafes s'accrochaient dans le dos.

Posté par cloepardi à 13:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur le jour où je suis montée dans un petit train

  • Aie...le choc des cultures,c'est comme la fois où une américaine demanda à une française en vacances à New-York si on trouvait du Coca-Cola en France, laquelle est comme chacun sait une province de l'Europe.
    Pour bien apprécier la blague, je précise que ça se passait il y à 20 ans de ça.

    Posté par Tonton, 07 avril 2008 à 19:50 | | Répondre
Nouveau commentaire